Cara a Cara (Roatan)

Cara a Cara

Paramètres de la plongée :

Profondeur maxi : 22 m
Durée : 45 min
Température : 29°C
Niveau : advanced
Visibilité 25 m
Peu de courant

Faune :

  • Requins gris de récif
  • Murène verte
  • Et surement pleins d’autres choses mais j’étais trop occupé à voir les requins !

Avant la plongée :

Après de très nombreuses plongées sur l’île d’Utila nous partons aux aurores (5h45 pour être précise) en direction de l’île de Roatan. Nous laissons derrière nous mes sites préférés Black Hills, Jack’s bight et son lamantin, bref la barre est déjà haute.

Nous faisons une première plongée au Nitrox sur l’épave l’Odyssey puis nous partons en direction du port. Une fois arrivée nous prenons une navette qui nous emmène jusqu’à un des centres de plongée agrée. En effet, cela peut être changé, mais lorsque j’y suis allé seulement 2 centres avaient le droit de faire des plongées ou ils nourrissaient les requins.

Nous préparons nos affaires sur nos bouteilles avant le briefing. (Je vous conseille de vérifier la dernière date de vérification de la bouteille, ce que personne ne fait jamais). Comme nous étions plusieurs en train de passer note niveau de divemaster ou instructeur nous l’avons fais pour rigoler. Un des instructeurs de notre centre d’Utila est tombé sur une bouteille qui avait dépassé sa date de 15 ans. Comme le centre n’avait pas d’autres bouteilles c’était celle là ou rien. Donc cela été celle là.

Briefing assez rapide à propose du déroulement de la plongée et des règles à respecter.

LA plongée Cara a Cara!

Il nous faut environ 10-15 minutes de bateau avant d’arriver jusqu’au site. Nous descendons sur un banc de sable situé à environ 20 m de profondeur.
Une fois à agenouillé nous avons pu observer les requins gris de récifs tourner autour de nous et plus spécifiquement autour du sceau contenant un peu de poissons.

Au bout de 10 minutes le guide nous fait signe que nous pouvons aller nager avec les requins. C’est vraiment un moment magique, Cara a cara, incroyables sensations que de se retrouver autour d’une vingtaine de requins de récifs qui nagent autour de vous.

Après 10 à 15 min avec les requins le guide nous fais signe de retourner à notre place précédente. Il ouvre alors le sceau avec les poissons et nous pouvons alors voir les requins se jeter dessus.

Une fois que le sceau été ouvert et les maigres poissons mangés les requins partent pour la majorité d’entre eux et commence alors une petite chasse aux trésors. En effet autour du sceau tous les plongeurs se mettent à chercher les dents que certains requins ont perdu dans la bataille.

Prix :
Cela dépend si vous seul(e) ou en groupe, si vous êtes seul(e) alors la plongée est à environ 130 $

Conseils et observations :

  • Interdiction de filmer la plongée avec des go pro ou caméra similaires car plusieurs accidents ont été recensé avec ce type de caméra.
  • Bon autant vous dire que je ne recommande pas du tout le centre ou nous avons été la preuve je n’ai pas mentionné son nom. De plus, la plongée s’est bien passé mais lorsque je suis remonté à la surface cela été différent. En effet, une fois le détendeur enlevé, j’avais un gout juste horrible dans la bouche, c’est la seule fois de ma vie que j’ai eu ça en plongée. Clairement l’air, au plus précisément le compresseur avait un problème, je ne sais pas ce que j’ai respiré mais c’était pas top ! Au final j’ai demandé au reste du groupe et 45 % d’entre eux avaient le même problème.
  • Dernier point, c’est la première plongée que je faisais avec des requins et ou ils étaient nourris. Bien que cela soit en petit quantité je ne trouve pas cela « safe » en effet je ne suis pas scientifique mais je ne pense pas que de descendre avec un sceau à poisson plusieurs fois par jour soit une bonne chose. Je pense que comme tout animal le requin risque de s’habituer un peu trop aux plongeurs et que cela n’est pas forcément bon signe.

Si vous souhaitez voir les vidéos de mes autres plongées cliquez ici.

Si vous souhaitez voir mes autres articles sur le Honduras cliquez ici

Photos réalisées avec un appareil photo Canon G16 et le caisson canon correspondant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *