Jack’s Bight et son lamantin (Utila)

Carte du site de Jack’s Bight

jack's bight honduras utila bay islands dianesvoyages

Le jour ou j’ai plongée à Jack’s Bight avec un lamantin !

Ayant fait ma formation de divemaster et d’instructeur à Utila avec Utila Dive Center j’ai eut la chance d’aller sur pas mal de site de plongée. Une de mes meilleurs rencontre un lamantin !

Qu’est ce qu’un lamantin ?

  • Taille : 3,00 à 5,00 m
  • Poids : 200 à 600 kg
  • Longévité : 50 à 60 ans

Statut de conservation UICN : VU vulnérable

La différence entre lamantin et dugong

Le lamantin diffère du dugong par la forme de son crâne et par sa nageoire caudale qui présente une forme de palette alors qu’elle est séparée en deux chez le second. Les nageoires pectorales sont massives et longues. Les yeux placés de part et d’autre d’un crâne large, sont petits et noirs. La lèvre supérieure, épaisse et large, est munie de vibrisses (c’est en fait des poils).

Source

Pourquoi nous avons été les « seuls » à voir le lamantin

Pour la petite anecdote voila pourquoi nous avons été le seul groupe à partir ce matin et le voir. Si vous avez la chance d’aller au Honduras peut être que vous aurez l’occasion de voir les magnifiques requins baleines. Souvent il est possible d’apercevoir les requins avant ou après les plongées du matin, les capitaines ont des yeux de lynx et vous pourrez vous mettre à l’eau en palmes masque tuba pour les observer.

Chaque mois plusieurs centres de plongées forment des nouveaux instructeurs et une fois tous les tests passés et réussis il y a une énorme soirée.

On s’est dit grosse soirée en perspective, personne ne va aller plonger le lendemain matin (et oui car on ne plonge pas avec la gueule de bois). L’avantage c’est qu’on savait comme il n’y aurait personne sur le bateau le capitaine pourrait nous emmener sûr le site que l’on souhaitait.

Comme j’étais avec un groupe de personne que j’adore nous voulions aller sur un site de plongée pour tuer des rascasses volante ou lionfish. (voir mon article pourquoi on les chassent). Le capitaine nous a amener au Nord de l’île et nous a dit que comme nous étions un petit groupe nous pouvions faire une plongée dérivante.

Une fois sous l’eau : le lamantin ou « vache de mer »

Nous sautons tous à l’eau, descendons, je regarde ma boussole pour ne pas me tromper, et oui guide de palanquée oblige ! Et là je vois une grande masse blanche se diriger vers nous ! Je n’ai aucune idée de ce que cela peut être en tout cas c’est sur c’est gros, grand mais ce n’est malheureusement pas un requin. Je fais ni une ni deux j’allume mon appareil et décide de filmer cet animal qui arrive droit sur nous. (Bon étant donné 90 % des personnes avec moi sont divemaster ou instructeur j’avais mon appareil avec moi).

On fait notre plongée tranquillement, on chasse des rascasses, on ne revient pas de notre chance. Une fois sur le bateau on est super excité on dit au capitaine qu’on a vu un lamantin il ne nous crois pas. Et là tout le monde se retourne vers moi et dit Diane elle a tout filmé. Bon Alors pour être honnête la séquence n’est pas bien cadré et tout mais bon elle a le mérite d’exister.

Le capitaine n’en revient pas et nous dis en rigolant qu’il y a un pêcheur sur l’île il y a 10 – 15 ans qui avait dit en avoir vu un lors de son retour. Sauf qu’il était rond comme une barrique et que personne ne l’a cru sur Utila.

Le retour au centre

On fait une deuxième plongée et lors de notre retour au centre on se met à hurler lamantin (ou plutôt manate en anglais). Tout le monde crois qu’on leur fait une blague pour une fois que tout le monde à un day off au lieu des habituelles 4 plongées par jour.

Bon la vidéo prouve que nous sommes de bonne fois en tout cas c’était vraiment un moment unique car personne n’en avait vu autour de l’île.

 

Si vous souhaitez voir mes autres articles sur le Honduras cliquez ici.

Si vous souhaitez voir les vidéos de mes autres plongées cliquez ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *