avis-test-diane-s-voyages-poche-a-eau-gourde-camelbag-decathlon-photo

Avis / test poche à eau décathlon Trek 500 Forclaz Rockrider Kalenji

2ème article (après celui sur le matelas Forclaz) de ma petite série concernant les articles que j’ai testés / utilisés avant, pendant et après mon chemin de Saint Jacques de Compostelle. Ici je vais donc vous parler de mon avis sur la poche à eau décathlon Trek 500 (Forclaz Rockrider Kalenji) . Mon avis est personnel je ne suis pas du tout sponsorisée par la marque (même si cela pourrait être cool) et je n’ai pas non plus d’action 😜 Afin d’avoir un avis honnête je pense avoir utilisée cette poche à eau / gourde au moins une centaine de fois 💯

Alors commençons par les points négatifs pour terminer par les points positifs. Allez cette fois-ci je commence par les points positifs 😀

👍 Points Positifs 👍

  • Le prix : 10 € (pour la version 2 litres) c’est un peu imbattable
  • avis-test-diane-s-voyages-poche-a-eau-gourde-camelbag-decathlon-ouverture-fermeture
  • Facilité d’ouverture et de fermeture : Rien à redire c’est très simple juste il faut penser à bien faire sortir l’air de la poche avant de la fermer. 
  • La qualité / robustesse : Après plus de 100 jours d’utilisation de cet article autant vous dire qu’il est toujours en très bon état donc c’est un très bon point.
  • Poids : Pas besoin d’écrire 25 lignes avec ses 105 grammes cette gourde est très lègère 😅

👎 Points Négatifs 👎

  • Le goût : Alors là c’est le point vraiment négatif pour moi de cet article. Le goût est tout simplement horrible et malgré la recommandation sur le site de la marque : « Rincer 3 fois l’intégralité du produit à l’eau claire avant la première utilisation » autant vous dire que cela ne change pas grand chose. J’ai rincé plusieurs fois puis je l’ai même nettoyé avec du produit à vaisselle car la première fois l’eau n’était même pas buvable à cause du goût de plastique. Après plus de 100 jours d’utilisation la bonne nouvelle c’est que le goût s’est atténué mais il n’est en aucun cas parti complètement. Donc si vous voulez
  • avis-test-diane-s-voyages-poche-a-eau-gourde-camelbag-decathlon-pipette Pas de bouchon : Comme vous le voyez dans la photo ⬅️ la pipette à bien une position on/off mais n’a pas de petit protège en plastique pour la pipette comme le font d’autres marque. Pour être tout à fait honnête dès que vous posez votre sac par terre, même en faisant très attention vous avez une chance sur deux pour que votre pipette tombe par terre. Donc clairement c’est sale et autant vous dire que je ne suis pas hypocondriaque.
  • Le nettoyage :  Sur le site internet la marque recomande de : « Nettoyer la poche et la pipette après chaque utilisation, avec un liquide vaisselle classique. Vous pouvez utiliser le kit goupillon + cintre de séchage » Alors comment vous dire quand vous partez 1 mois et demi sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle autant vous dire que cela n’est pas possible. Après en ne mettant que de l’eau je n’ai jamais eu de soucis. Par contre en ayant vraiment vraiment marre du goût de plastique au bout de 80 utilisations j’ai décidé lorsque que je faisais des sorties à la journée de mettre un peu de jus de citron afin de masquer le mauvais gout de la poche. Et la si vous oubliez de laver votre gourde et bien autant vous dire que 24h après vous voyez des petits points noirs qui apparaissent, des petites moisissures en vrai 😱 Et là les amis et bien vu la forme de la pochette c’est hyper hyper dure de bien nettoyer l’article …
  • La facilité d’utilisation en trekking : Alors même si j’ai précisé plus haut que la grande ouverture était pratique autant vous dire que une fois la gourde remplie au maximum soit à 2 litres dans mon cas il était super super dur de la remettre dans mon sac. En effet, chaque fois je galérait à mort sur le chemin de Compostelle et en plus j’avais un sac Osprey Talon 44 avec une poche spécialement prévue à cet effet.
  • Eco conception : Cela reste du plastique …

🙄 Mon opinion finale :

Je suis un peu mitigée concernant ce produit car il est pratique et peu cher mais franchement à l’utilisation à un gout vraiment horrible et n’est pas si facile à mettre dans un sac de rando bien rempli.

J’espère que cet article vous a plu n’hésitez à me parler de vos expériences dans les commentaires et à me dire si vous souhaitez que je continue de faire ce genre d’article plutôt axé sur le matériel.

Si vous souhaitez que je continue à acheter du matériel pour vous faire part de mon expérience ou que je partage tout simplement du contenu sympa il suffit de m’offrir un café ! 👉 https://www.buymeacoffee.com/dianesvoyages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *