Preah Khan : L’épée sacrée

Histoire de Preah Khan

Preah Khan a été construit sous le règne de Jayavarman VII pendant la deuxième moitié du 12° siècle (1151).

Le grand ensemble de Prah Khan, forme un rectangle de 700 mètres sur 800 m est entourés de douves et couvre une superficie de 56 hectares.

Plus qu’un simple temple, Preah Khan est d’abord à une ville antique appelé  « ville de la fortune royale victorieuse » rien que ça ! Une stèle retrouvée sur le site rapporte que la ville était composée du temple ainsi qu’une université bouddhique, d’un hôpital (qui n’a pas été retrouvé) et que 97 840 hommes et les femmes vivaient sur place ou du moins aux alentours.

On comprend qu’avec toute ces « petites mains » le temple devait être en parfait état et comment avec le temps il a été un peu envahit par la végétation.

Il ne reste malheureusement rien de leur habitation qui devaient être en bois et qui ont disparus. Le temple comprenait également environ 1000 danseuses et célébrait Dix-huit grands festivals annuels et dix jours fériés par mois

 Preah Khan et ses statues

Une stèle à été retrouvée sur le site et rapporte qu’en 1191 une statue a été consacrée au bodhisattva Lokesvara, nommé Jayavarmesvara, qui n’était autre qu’une image du père de Jayavarman VII, Dharanindravarman – de la même manière que Ta Prohm était dédié à sa mère représentée à Prajnaparamita.

Une autre stèle se réfère également à l’existence de 515 autres statues malehreusement il ne reste aujourd’hui aucune statue sur le site.  

Plan de Preah Khan 

Plan Preah Khan cambodge Angkor cambodge Maurice Glaize dianesvoyages
Plan Maurice Glaize

Prah Khan, comme la plupart des autres temples du règne de Jayavarman VII, n’a pas un style uniforme. Il montre des preuves de nombreuses modifications et ajouts – et bien qu’un monastère bouddhiste, il y a néanmoins une abondance de Iconographie brahmanique.  Tout est « comprimé » dans un espace relativement petit (la troisième enceinte contient tous ses bâtiments en seulement 175 par 200 mètres), – la transformation d’un plan initial élégant en un véritable le chaos par la multiplication de bâtiments supplémentaires placés au hasard. Mais c’est également cet espèce de chaos qui fait le charme du site.

A la fin vous trouverez un grand réservoir de 3 500 mètres par 900, c’est également de ce côté là que vous pourrez retrouver vote chauffeur.

Photo

Impressions :

  • C’est le tout premier temple que nous avons visité à Angkor et j’ai été émerveillé par sa richesse, sa grandeur. Je ne sais pas si c’est parce qu’il m’a donné une première impression d’Angkor ou pas en tout cas c’est un de mes préférés.
  • Ce temple rappel un peu Ta Phrom (le temple de Tom Raider) car la végétation s’est développée à de nombreux endroits mais y est un peu moins abondante.
  • L’entrée est magnifique car elle est bordée par 2 lignes de géants tenant les nagas.

Conseils :

  • Je vous conseil d’y aller de bonne heure nous y étions à 7h30 et la lumière était très belle sans parler du fait qu’il n’y avait personne. Cependant j’ai lue dans mon guide que c’est un temple par très fréquenté par les touristes donc je ne suis pas sure qu’il y ait des moment ou il y ait foule.
  • Si vous êtes en tuk tuk ou en voiture vous pouvez demander au chauffeur de vous retrouver de l’autre côté du site car ce dernier se traverse de part en part.

Informations complémentaires : cliquez ici

Si vous souhaitez voir mes autres articles sur le Cambodge cliquez ici

Si vous souhaitez voir les vidéos du Cambodge cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.